Le cacao, une fève de choix !

Bonjour !
J’espère que tu vas bien et que tu as passé une bonne semaine ! Bonne nouvelle : la prochaine sera un peu plus courte 😉
Et justement, à quelques jours de Pâques, je me suis dit : et si on s’intéressait au chocolat ? Un sujet d’actualité, et tellement délicieux ! Le savais-tu ? Le chocolat est l’aliment le plus apprécié des Français. Nous sommes près de 98% de la population à aimer ça ! D’ailleurs, connais-tu des gens autour de toi qui n’aiment pas le chocolat ? Pour ma part, je n’en ai croisé qu’une seule jusqu’ici.
Mais alors, comment se fait-il que tant de personnes aiment le chocolat ? A cause du sucre ? Peu probable, puisque nombre d’aliments sucrés ne remportent pas un tel succès. Non, c’est surtout dû à l’ingrédient principal (au moins dans le chocolat noir) : le cacao !

Mais pourquoi un tel engouement pour le cacao ?

D’où vient le cacao ?

Le cacao est la graine d’un arbre appelé cacaoyer. Ces graines, appelées fèves à cause de leur forme, sont regroupées dans de gros fruits que l’on appelle cabosses. Fait amusant : les cabosses du cacaoyer poussent directement sur le tronc, et non au bout des branches comme la plupart des fruits que nous connaissons. J’en ai vu au Costa Rica, c’est très étonnant !
Le cacao est utilisé depuis très longtemps : il était à la base d’une boisson sacrée chez les Aztèques. Mais à l’époque, pas de sucre dans cette boisson ! En fait, on le consommait avec des épices, dont du piment. C’est assez spécial, mais personnellement j’ai testé et j’ai bien aimé !
Après récolte, le fruit du cacaoyer subit plusieurs transformations. Tout d’abord, on en extrait les graines, les fameuses fèves de cacao. Ensuite, on les met à fermenter au soleil, puis elles sont broyées. C’est lors de cette opération que l’on extrait la poudre de cacao d’une part, et le beurre de cacao d’autre part. Avant le broyage, les fèves sont parfois torréfiées (comme le café !). Dans ce cas, on obtient un troisième produit : la pâte de cacao, qui est à la base de la fabrication du chocolat !
Aujourd’hui, le cacao est cultivé aussi bien en Afrique qu’en Amérique centrale et du Sud. On en trouve également en Asie du Sud-Est.

Quels sont ses bienfaits ?

Le beurre de cacao est très connu pour ses propriétés cosmétiques. Comme pour le beurre de karité, il est utilisé dans différentes crèmes pour nourrir la peau et les cheveux. Ses propriétés sont notamment dues à sa grande richesse en vitamine E anti-oxydante. On peut également le manger, même s’il est peu digeste en l’état…
La poudre de cacao, quant à elle, contient également de nombreux anti-oxydants, ainsi que de petites molécules qui stimulent la production d’endorphine… Tu sais, cette hormone qu’on appelle l’hormone du bonheur ? En fait, le cacao contient, en proportions moins importantes, les mêmes substances que le cannabis ! Voilà donc qui expliquerait un peu pourquoi il est tant apprécié…
Pourtant, à cause de son amertume, on consomme finalement assez peu de cacao pur. En revanche, on en mange beaucoup sous forme de chocolat.

Et le chocolat ?

La fabrication du chocolat

Comme je te l’ai expliqué plus haut, on fabrique le chocolat à partir de la pâte de cacao, issue des fèves fermentées, torréfiées et broyées. Cette pâte est ensuite mélangée avec du sucre, du beurre de cacao et parfois du lait. On obtient alors une pâte fondante, que l’on continue à mélanger longuement, en ajoutant encore du beurre de cacao. C’est seulement à l’issue de cette opération que l’on obtient le chocolat. Le chocolat est finalement travaillé pour donner les tablettes, bonbons, sculptures et autres confiseries que nous retrouvons dans les magasins.
Quand j’étais enfant, je recevais toujours à Pâques de magnifiques sculptures en chocolat. J’avais souvent du mal à les manger tellement je les trouvais belles ! Pour le plaisir des yeux, voici quelques exemples de véritables oeuvres d’art de maîtres chocolatiers :

Sculpture en chocolat : dinosaure
Source : topsante.com
Sculpture en chocolat d'Eric Thévenot : Pandas
Source : http://www.leparisien.fr
Sculpture en chocolat d'Eric Thévenot : Rhinoceros
Source : http://www.leparisien.fr
Sculpture en chocolat de Leonidas : Tête et chapeau
Source : www.leonidas.com
Sculpture en chocolat de Patrick Roger : Orang-Outan
Source : www.patrickroger.com

Différents types de chocolat

Tu le sais, il existe 3 grands types de chocolat : le chocolat noir, le chocolat au lait, et le chocolat blanc. Si tout le monde s’accorde à dire que le chocolat noir est le meilleur pour notre santé, il persiste encore aujourd’hui des idées fausses sur les autres chocolats. Bien sûr, plus la teneur en cacao du chocolat est élevée, plus on bénéficie des ses propriétés anti-oxydantes. De plus, les chocolats les plus concentrés en cacao sont aussi les moins riches en sucre, et l’on sait que le sucre est nocif pour notre santé.
Mais en-dehors de la quantité de sucre, il y a d’autres paramètres à prendre en compte. Ainsi, le chocolat au lait contient aussi de la pâte de cacao, et en a donc les propriétés. De plus il contient… du lait ! Ce qui signifie qu’il apporte un peu de calcium, contrairement au chocolat noir. En revanche, il est totalement vrai que le chocolat au lait est plus calorique que le chocolat noir : il est plus gras et plus sucré.
Enfin, parlons du chocolat blanc. Certains affirment qu’on ne devrait pas l’appeler chocolat, car ce n’en est pas. En réalité, c’est un peu plus compliqué que cela. Le chocolat blanc ne contient pas de pâte de cacao, et à ce titre, sa fabrication est complètement différente de celle du chocolat noir et du chocolat au lait. En revanche, il contient tout de même du cacao : pas de la poudre, ni de la pâte de cacao, mais du beurre de cacao. A cette substance sont ajoutés du sucre, du lait et souvent de la vanille. Par conséquent, le chocolat blanc est le plus gras et le plus sucré des chocolats. Mais il possède tout de même quelques propriétés intéressantes, et on peut donc craquer de temps en temps, par exemple à Pâques, sur un petit morceau de chocolat blanc !

Alors, quel est ton chocolat préféré ? Prévois-tu de craquer ce week-end ou de rester « raisonnable » ?

Laisser un commentaire