Une incroyable petite graine

Bonjour !

J’espère que tu vas bien et que tu profites de cette série de semaines raccourcies 🙂 Bien que les températures aient de nouveau chuté, je trouve cette période de l’année plutôt agréable : les jardins fleurissent, les arbres retrouvent leurs feuilles, on peut manger des fraises. Et au final, je dois avouer que j’aime assez déguster un bon petit café dans la fraîcheur matinale, emmitouflée dans un plaid ! D’ailleurs, aujourd’hui, je voulais justement te parler un peu de cette petite graine fabuleuse : le café !

La café : une boisson plébiscitée

Savais-tu que le café est la deuxième boisson la plus bue au monde, après l’eau ? Incroyable, non ? Pourquoi un tel engouement ? Il y a bien sûr son goût si particulier et son odeur envoûtante. Mais le café a aussi des propriétés très intéressantes pour notre santé.

Les vertus du café

Certaines études ont démontré que le café est un anti-dépresseur, et qu’il procure une sensation de bien-être. Si à cela on ajoute les effets stimulants de la caféine, qui permettent de retarder l’endormissement et d’augmenter la productivité, il n’y a rien d’étonnant à ce que beaucoup de monde consomme du café ! Mais le café a aussi d’autres effets moins connus sur notre santé.
Par exemple, ces petites graines sont riches en anti-oxydants, ainsi qu’en vitamines B2 et B5. Autant de molécules qui préservent nos cellules. De plus, l’effet stimulant de la caféine n’agit pas uniquement sur le système nerveux : en effet, le café stimule aussi l’appareil circulatoire, la digestion ou encore les reins. Ainsi, le café peut aider à lutter contre les problèmes de constipation et d’infection urinaire. Enfin, de récentes études tendent à montrer qu’il réduirait également les risques de diabète de type 2. Le café serait donc, en quelque sorte, un produit miracle… Oui, mais….

Attention aux excès !

Comme toujours, une trop grande consommation peut entraîner des effets néfastes. Pour le café, ces effets peuvent même être particulièrement graves : augmentation des risques de problèmes cardio-vasculaires, insomnies, perte osseuse, addiction, etc
Il est donc recommandé de ne pas dépasser 3 tasses de café par jour en moyenne, et d’une manière générale de limiter sa consommation. En fait, vu l’effet addictif de la caféine, il serait même préférable d’éviter d’en consommer tous les jours.

Comment déguster un bon café ?

Puisque nous devons être raisonnables concernant notre consommation de café, autant en profiter pleinement et se régaler ! Et en matière de goûts, le café est, encore une fois, une petite graine très riche ! En fonction de sa variété, l’endroit où il a été cultivé, la façon dont il a été traité après récolte, et même la manière dont on le prépare, le café peut prendre des centaines de goûts différents ! Chacun peut donc y trouver son bonheur !

Différentes variétés de café

Le café tel que nous le connaissons est la graine d’un arbuste originaire d’Ethiopie : le caféier. Aujourd’hui, il est cultivé dans toutes les régions tropicales, que ce soit en Afrique, en Amérique ou en Asie. Le fruit du café est une petite baie qui devient rouge à maturité. Chaque fruit renferme 2 grains : autant dire que la récolte des grains de café n’est pas chose aisée !
Il existe trois espèces de caféier dans le monde, : Coffea arabica, le plus cultivé (environ 70% de la production mondiale), Coffea robusta, qui représentent 30% de la production mondiale, et Coffea liberica, très difficile à trouver. Le goût du café diffère en fonction de l’espèce dont il est issu, mais pas seulement. D’ailleurs, chaque espèce a plusieurs variétés, et l’on trouve actuellement sur le marché plus de 75 variétés de café différentes !

L’importance du terroir

Les amateurs de café ont l’habitude de comparer cette boisson au vin. En effet, de même qu’une même variété de vigne peut produire des vins aux parfums très différents selon son origine, le goût du café dépend aussi de la nature du sol dans lequel il a été cultivé. Le terroir a donc un impact non négligeable sur les arômes.
Mais ce n’est pas tout ! Car, à l’image du vin, le traitement que l’on fait subir aux grains de café après récolte vont aussi changer le goût du produit final. Ainsi, certains cafés sont lavés, d’autres sont naturels, les méthodes de séchage peuvent varier. Et bien sûr, le goût du café dépend aussi de sa torréfaction.
En conclusion : il existe une multitude de cafés différents. Il ne nous reste qu’à expérimenter pour trouver celui qui nous convient !

Comment préparer un bon café ?

Voilà une très bonne question… à laquelle personne ne peut apporter de réponse ! Ou plutôt : une question à laquelle chacun peut apporter sa propre réponse ! De même qu’il existe de nombreux cafés différents, de même nous avons à notre disposition bien des méthodes pour le préparer. Des exemples ?

La cafetière filtre

Certainement la manière de préparer le café la plus connue. Le principe est celui de l’infusion : de l’eau bouillante passe au travers du café finement moulu,se chargeant ainsi en arômes.

La cafetière à piston, ou « French Press »

Il s’agit également d’une infusion, mais plus longue cette fois. Le café doit être plus grossièrement moulu pour cette méthode. On le met avec de l’eau bouillante dans la cafetière, on laisse infuser environ 5 à 10 minutes, puis on presse le piston avant de servir.

La cafetière italienne

Sur le principe de fonctionnement, la cafetière italienne se rapproche de la cafetière filtre. A ceci près que ce n’est pas de l’eau, mais de la vapeur qui traverse le café. Cette vapeur se condense ensuite pour donner un café souvent plutôt corsé.

L’infusion à froid

Je n’en avais jamais entendu parler avant l’année dernière, mais il est possible de faire infuser le café dans de l’eau froide. Il faut donc plus de temps mais, à ce qu’il paraît, le café développe plus d’arômes et moins d’amertume. As-tu déjà essayé ?

Et bien d’autres…

Je n’ai pas l’intention de faire ici un catalogue des différentes manières de préparer le café. En plus des méthodes que je viens de citer, on peut aussi ajouter le café à la turque, les cafetières espresso, ou encore les différentes méthodes de « slow coffea ». A chacun de tester et de trouver SA méthode favorite !

Et toi, aimes-tu le café ? As-tu trouvé celui qui te convient ? Et la bonne manière de la préparer ?

Laisser un commentaire