Le Flexiblog se rémunère grâce à la publicité. Donc si une annonce t'intéresse, ou simplement pique ta curiosité, clique dessus ! Merci !

Accueil » Histoires et anecdotes culinaires » La pomme de terre : d’où vient-elle, et comment est-elle arrivée chez nous ?

La pomme de terre : d’où vient-elle, et comment est-elle arrivée chez nous ?

Pommes de terre

Savais-tu qu’aujourd’hui, en France, nous mangeons en moyenne chacun 30 kg de pommes de terre chaque année ? La pomme de terre est depuis plusieurs décennies un incontournable de la cuisine française, qu’elle soit gastronomique, ou quotidienne.

Pourtant, la pomme de terre est loin d’être un légume local ! Comme le maïs et la tomate, elle est originaire d’Amérique du Sud.

A l’origine : un tubercule sud-américain

Vue de l'Amérique du Sud, berceau de la pomme de terreDans les Andes, la pomme de terre est cultivée et consommée depuis plus de 10 000 ans ! On a même retrouvé un certain nombre de poteries représentant des pommes de terre, ce qui témoigne de l’importance de cette plante dans l’alimentation des peuples des Andes. Dans la religion des Incas, il existait même une divinité consacrée à la pomme de terre : Axomama !

Voyage vers l’Europe

Lors de la conquête de l’Amérique du Sud par les Espagnols, ces derniers découvrent la pomme de terre. Elle est alors la base de l’alimentation des Incas, et se retrouve également chez d’autres peuples.Pommes de terre

La pomme de terre quitte ainsi l’Amérique du Sud pour les Canaries, puis pour l’Europe. Elle y gagne par la même occasion son petit nom de patate (« Patata » en espagnol). Au début, la pomme de terre sera surtout utilisée pour ses vertus thérapeutiques : on l’emploie pour soigner l’eczéma et les brûlures.

Et Monsieur Parmentier dans tout ça ?

Nous avons tous entendu, étant enfants, que la pomme de terre a été découverte par monsieur Antoine Parmentier, qui donna son nom au célèbre plat. En réalité, sa découverte est surtout que la consommation de pommes de terre est sans danger pour l’homme. En effet, jusque là, la pomme de terre avait très mauvaise réputation, et était donnée à manger aux cochons, et aux prisonniers.Pommes de terre

C’est alors qu’il était captif qu’Antoine Parmentier, contraint de se nourrir de pommes de terre, découvre sa non toxicité. Et lors de la sécheresse de 1785, il met au point, avec le roi Louis XVI, le fameux stratagème resté célèbre : il fait planter des pommes de terre dans des champs gardés par des soldats armés le jour. Le peuple se met alors à en consommer, ce qui permet d’endiguer la famine.Champ de pommes de terre

Les famines : ou comment la pomme de terre s’est imposée

A la fin des guerres napoléoniennes, au début du 19ème siècle, des famines surviennent. A cela s’ajoute un climat très perturbé, qui ne permet pas des récoltes suffisantes de blé. La pomme de terre, moins gourmande en eau et peu exigeante en matière de sol, est alors de plus en plus cultivée en Europe. Surnommée le « pain des pauvres », elle devient ainsi l’un des aliments de base de plusieurs cultures européennes.Frites de pomme de terre

Aujourd’hui, elle fait partie des aliments les plus consommés au monde. Surtout qu’on la retrouve sous bien des formes : frites, chips, purée, fécule, etc

Laisser un commentaire