Le Flexiblog se rémunère grâce à la publicité. Donc si une annonce t'intéresse, ou simplement pique ta curiosité, clique dessus ! Merci !

Accueil » L'actualité de Flexigourmet » A l’origine de l’idée Flexigourmet

A l’origine de l’idée Flexigourmet

Le Planificateur de repas, pour gagner du temps et de l'argent au quotidien

Bonjour,
Aujourd’hui, je voudrais t’expliquer comment m’est venue l’idée de Flexigourmet, et pourquoi j’ai créé le site.

Etudiante : en manque de motivation pour manger correctement

Comme beaucoup de jeunes, j’ai étudié loin de chez mes parents. Il m’a donc fallu très vite apprendre à me faire à manger. J’ai toujours aimé cuisiner, mais lorsqu’on se retrouve seule dans un appartement, ça ne fait plus la même chose. Autant cuisiner pour partager un moment avec les autres, c’est cool, autant me mettre au fourneau pour avaler mon plat devant mon écran d’ordi, ça ne me motivait pas plus que ça. Alors, comme beaucoup, j’ai très vite commencé à manger des pâtes à tous les repas. Chez moi, ça n’a pas causé de problème de surpoids, c’est déjà ça. Par contre, la perte d’énergie a été catastrophique !
Il fallait donc que je trouve un moyen de mieux manger, même si j’avais la flemme. C’est là que j’ai commencé pour la première fois à planifier mes repas. J’ai noté un plat rapide à faire pour chaque jour de la semaine, puis je suis allée faire les courses.J'ai fait mes premiers plannings de menus à la main quand j'étais étudiante
Le fait de savoir à l’avance ce que j’allais cuisiner m’aidait à me motiver, et la préparation du repas du soir est vite redevenue un plaisir !

Jeune active : le syndrome du frigo vide

J’ai un peu perdu cette habitude de planifier mes repas sur la fin de mes études : j’habitais juste à côté de la fac, et le restaurant universitaire était particulièrement bon… Donc j’y mangeais aussi le soir, ce qui m’allait très bien car ça me permettait de bosser sans me préoccuper du reste.
Lorsque j’ai commencé à travailler, je n’avais plus le resto U. Et même si j’avais l’envie de cuisiner, je me retrouvais souvent devant la porte ouverte du frigo, à désespérer de ne rien trouver d’inspirant. Je crois qu’il n’y avait rien de plus rageant que de trouver LA recette rapide qui m’inspirait, puis de me rendre compte qu’il me manquait la moitié des ingrédients !Planifier ses repas pour éviter le syndrome du frigo vide
C’est à ce moment-là que j’ai recommencé à planifier mes repas. Au moins, j’avais toujours tout ce dont j’avais besoin sous la main, et ça me permettait de tester plein de nouvelles recettes.
Une fois par semaine, je prenais 2 à 3 heures pour chercher mes recettes et préparer ma liste de courses. C’était un investissement en temps, mais largement rentabilisé pendant la semaine.

Jeune maman : plus le temps de rien !

Et puis petit loup est arrivé… Et même 2 heures par semaine, c’est devenu très compliqué à trouver ! Alors j’ai décidé de faire l’effort en une seule fois. J’ai pris mon courage, mon ordi et mes livres de recettes, et j’ai préparé 4 plannings par saison, chacun avec sa liste de courses. Ça m’a pris une semaine entière, mais au moins c’était fait. On tournait sur 4 semaines, ça évitait de manger toujours la même chose. J’achetais un peu plus de légumes et de fruits que nécessaire pour faire les purées et les compotes de mon loulou, et tout roulait !Quand je me lâchais chez le maraîcher
Et comme je suis informaticienne, je commençais à concevoir dans un coin de ma tête un outil bien pratique pour générer de nouveaux plannings chaque semaine. A coder un de ces jours, quand j’aurais le temps…

Flexigourmet : le début d’une nouvelle aventure

Le temps, j’ai fini par le trouver, et j’ai donc commencé à développer mon planificateur de repas. Je l’ai enrichi au fur et à mesure, en fonction des choses dont j’avais besoin, mais aussi et surtout, des remarques qu’on me faisait quand j’en parlais autour de moi. En septembre 2019, j’ai pu mettre en ligne une première version, un peu brouillon, mais qui a été testée par une cinquantaine de personnes. J’ai encore fait quelques modifications et ajouts suite à leurs retours. D’autres sont encore en cours de développement.Le service de planification de repas en ligne est en cours de développement
Le planificateur de repas est maintenant en ligne depuis quelques jours. Les nouvelles options et les recettes vont venir l’enrichir très régulièrement, en fonction de mes idées, mais surtout des vôtres. Voilà, nous sommes au début de l’aventure Flexigourmet. Et je t’invite à la rejoindre 🙂

Laisser un commentaire